Oeufs aux tomates, poivrons “corne de taureau, lardons

Oeufs aux tomates, poivrons “corne de taureau, lardons
O

clic sur la photo pour l’agrandir

poivrons_076

Le poivron -trop rare – appelé “corne de taureau” est un poivron vert et doux de forme allongée. Coupez-le dans le sens de la longueur en lanières. Bizarrement, toutes les lanières ne cuisent pas ensembles, il en reste toujours quelques unes plus vertes et pas cuites, ajoutez 2 ou 3 cuillerées d’eau, et couvrez  pour finir la cuisson pendant quelques minutes. 

Pour 4 personnes – Préparation : 10mn – Cuisson : 20 et 15mn.

Ingrédients : 700g de tomates – 1càc de sucre blond – 6 poivrons corne de taureau, à défaut poivrons verts ou rouges – 4 œufs – 4 tranches de poitrine fumée – 2 + 2càs d’huile d’olive – 1 oignon – 1 gousse d’ail – 1/2càc de piment d’Espelette -1càc d’origan sec – Sel, poivre du moulin – une pincée de paprika.

Tremper les tomates 2 secondes dans l’eau bouillante, égouttez-les, épluchez-les. Coupez-les en morceaux. Épluchez et émincez l’ail.

Faire fondre l’oignon épluché et émincé 1mn dans une poêle avec 2càs d’huile d’olive. Ajoutez les tomates, le piment d’Espelette, l’origan, l’ail, le sucre et le sel. Cuire 20mn en remuant de temps en temps, pour obtenir une compote pas trop sèche.
Dorez les lardons à la poêle. Otez-les, réservez-les. Lavez les poivrons, les ouvrir, enlevez les graines  et coupez-les en lanières dans le sens de la longueur. Les cuire dans la même poêle avec 2càs d’huile d’olive, salez. Lorsque c’est cuit, remettez les lardons sur les poivrons pour les réchauffer.

Lorsque les tomates sont cuites, ouvrir 4 petits espaces et cassez dans chacun d’eux 1 œuf, cuire 4 à 5mn, salez, poivrez. Servez avec les poivrons et les lardons, ajoutez une pincée de paprika sur chaque jaune d’œuf.

C’est une recette que tout le monde connaît, on pourrait peut être l’appeler “piperade”, à ma façon, mais j’ai trouvé exceptionnellement et pour la seule fois de l’année, ces délicieux poivrons et voulais vous en parler. J’habite pourtant dans une rue commerçante, mais malheureusement les commerces d’alimentation laissent de plus en plus la place aux restaurants et aux fringues, pour mon grand désespoir !  et je ne trouve plus de légumes un peu hors normes.

lajzkka hhjjazm