Agneau à l’Africaine

ragout14modifi__C

Voici une autre façon de voyager, à travers la cuisine. Je ne suis pas sûre que cette recette soit vraiment Africaine, mais elle est originale et très bonne. Je l’ai retrouvée au milieu d’un paquet de recettes glanées ici et là. C’est d’ailleurs le titre de la chemise qui les contenait. Et pour que ce voyage nous rapproche de ce grand et beau continent, j’illustre cette recette de photos, qui elles sont authentiques, du Congo Brazzaville au début du siècle, d’une région qui portait le très beau nom de “Likouala Mossaka” (prises par mon grand père qui a vécu 30 ans au Congo Brazzaville entre 1898 et 1930).

Pour 4 personnes – Préparation 20mn – Cuisson : 1h15

Ingrédients : 800g d’agneau – 1 filet d’huile – 3 oignons – 2 gousses d’ail – 2càs de vinaigre de vin – 1 poireau – 1càc de curry – 1 pincée de piment – 2 feuilles de laurier -1 boîte de tomates pelées (400g) – 1càs rase de sucre – sel, poivre.

Coupez l’agneau en gros cubes.
Epluchez et émincez les oignons et l’ail. Lavez le poireau et détaillez-le en rondelles.

Dans une sauteuse, faites dorer l’agneau dans l’huile, réservez. Dans le même récipient (jetez le gras), ajoutez un filet d’huile, cuire doucement 1 minute les oignons émincés sans prendre couleur, ajoutez le poireau, l’ail, le curry, le piment, le vinaigre. Grattez le fond de poêle en remuant. Ajoutez l’agneau, le laurier, le sel, les tomates, donnez leur quelques coups de couteau pour les réduire en morceaux, avec le jus et le sucre. Mélangez bien, couvrez, cuisson 1h15.

Enlevez le couvercle, ôtez le laurier et amenez à petite ébullition pour faire légèrement réduire la sauce. Servir avec du riz.

Avec du riz, mais aussi avec des haricots verts. Ou bien mélangez quelques petits pois au riz, de la patate douce, rafraichissez de quelques feuilles de coriandre ou de persil. Si vous avez forcé sur le piment, présentez en même temps dans un petit plat des tranches d’avocats nature qui adouciront le feu du piment.

 

La_cuillette_des_noix_de_palmeDans_la_palmeraie

 

Le cueilleur de noix de palme

Village dans la palmeraie

La porteuse d’eau

Ces photos ont été prises autour 1900, cette région du nord du Congo Brazzavile se nommait à l’époque “la Likouala Mossaka”, actuellement nommée “La Cuvette”. C’est en effet une région traversée de nombreuses rivières, elle portait aussi le nom de “pays de l’eau” bato ya mani.

admin